En France, il est urgent de bâtir une police exemplaire

Manifestation samedi à Paris contre la future loi «sécurité globale».
Manifestation samedi à Paris contre la future loi «sécurité globale». - Photo News

Il ne manquait plus que ça. La France était déjà empêtrée dans une crise sanitaire et économique historique. Elle était confrontée à un malaise social qui ne s’était pas vraiment résorbé mais qui s’était seulement mis en veilleuse depuis la crise des gilets jaunes, à l’hiver 2018-2019. Elle affrontait une nouvelle vague terroriste.

Et voilà qu’elle s’enfonce dans une fracture sécuritaire terrible.

Violences policières

Les images dévoilées ces derniers jours font frémir. Celles du démantèlement extrêmement brutal d’un camp de migrants, quand des hommes portant l’uniforme malmènent des réfugiés. Celles d’un homme noir se faisant tabasser par trois policiers blancs à l’intérieur même de son studio de production où ils n’avaient aucune légitimité pour s’introduire. Mais celles aussi de policiers frappés samedi par des casseurs que l’on ne fera pas l’injure de confondre avec des manifestants, pour la plupart pacifiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct