Hervé Le Tellier, un Goncourt empreint d’«Anomalie»

Hervé Le Tellier a conçu son roman un peu comme une série télévisée traversée par des axes temporels croisés.
Hervé Le Tellier a conçu son roman un peu comme une série télévisée traversée par des axes temporels croisés. - Reuters.

Il n’y a pas eu de doute au sein du jury Goncourt : Hervé Le Tellier, grand favori avec L’anomalie, a été préféré – en visioconférence – à Maël Renouard, par huit voix pour le roman du premier contre deux à L’historiographe du Royaume.

Hervé Le Tellier est mathématicien de formation, écrivain par vocation et président de l’Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle) par cooptation de ses pairs – parmi lesquels furent, ou sont encore, puisque la mort n’est rien, Raymond Queneau ou Georges Perec, entre autres. Aucun d’eux n’avait obtenu le Goncourt, et pourtant Queneau appartenait à l’académie du même nom et vota pour quelques lauréats du prix.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct