Jonathan Piron: «Certains tentent de pousser l’Iran à la faute avant l’arrivée de Biden»

L’ingénieur atomiste Mohsen Fakhrizadeh a été assassiné vendredi dernier.
L’ingénieur atomiste Mohsen Fakhrizadeh a été assassiné vendredi dernier. - AFP.

entretien

Plusieurs dossiers concernant la République islamique d’Iran défraient la chronique ces derniers jours, qu’il s’agisse de l’exécution imminente à Téhéran pour espionnage d’un médecin irano-suédois qui travaillait aussi pour la VUB, du procès à Anvers de plusieurs Iraniens accusés d’avoir fomenté en 2018 un attentat (finalement avorté par la police belge) contre un grand rassemblement de l’opposition radicale près de Paris ou, enfin, de l’assassinat en Iran ce vendredi 27 novembre du « cerveau du programme nucléaire iranien ». Nous avons interrogé à ce propos Jonathan Piron, spécialiste du Moyen-Orient pour le centre d’études Etopia.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct