lesoirimmo

Commerces wallons: des contrôles entre attente et résignation

Pour éviter de nouveaux gestes de désespoir de commerçants, comme celui d’Alysson, la Ville de Liège lance une Cellule d’assistance financière et juridique pour indépendants.
Pour éviter de nouveaux gestes de désespoir de commerçants, comme celui d’Alysson, la Ville de Liège lance une Cellule d’assistance financière et juridique pour indépendants. - Belga.

On ne s’attend pas à une grande affluence, sauf pour quelques grandes marques qui peuvent attirer à coups de promotions et de mailings. Pour les petits magasins, c’est plutôt la résignation. Même les grands-parents ont pris les devants et commandé par internet pour réaliser les cadeaux de Noël. Du coup, cela va être difficile pour écouler les stocks avant la période des soldes. »

Gauthier Salepeteur est dubitatif. Le président de l’Association des commerçants de Namur se demande comment cela va tourner ce mardi avec la réouverture des magasins non essentiels dans le centre de la capitale wallonne : « Au lieu de la norme d’un client par 10 m2, il aurait été préférable de privilégier les ventes en limitant la présence dans les magasins aux cellules familiales, avec une durée d’un quart d’heure ou d’une demi-heure selon les articles achetés. Je l’avais pourtant proposé au ministre fédéral des Classes moyennes, David Clarinval… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct