Examens: l’UCLouvain supprime les QCM à points négatifs

Examens: l’UCLouvain supprime les QCM à points négatifs

Cela fait quelques années déjà que certains experts remettent en cause le bien-fondé des QCM à points négatifs. L’évaluation des étudiants par ce biais reste pourtant une pratique largement répandue. Mais à l’université catholique de Louvain, elle est sur le point de tirer sa révérence après des décennies de bons et loyaux services. A partir de la prochaine session d’examens qui aura lieu en janvier 2021, les QCM à points négatifs seront tout bonnement interdits. Et il en sera de même à l’université Saint-Louis Bruxelles qui applique le même règlement depuis 2018.

L’étudiant continuera d’être évalué par QCM, mais il ne perdra plus de points s’il opte pour la mauvaise réponse. Pour Emilie Malcourant, conseillère pédagogique à l’UCLouvain, l’objectif premier est d’améliorer la qualité de l’évaluation des acquis des étudiants. « Plusieurs études mettent en évidence que la réussite à ces questionnaires à choix multiples dépend fortement du sentiment de confiance de l’étudiant. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct