Coronavirus: le Conseil d’Etat recale la justice par visioconférence

Le ministre de la Justice Van Quickenborne devra revoir sa copie.
Le ministre de la Justice Van Quickenborne devra revoir sa copie. - BELGA.

Ce mardi, la commission Justice examinera le projet de « loi corona » portant diverses dispositions « temporaires » en matière de justice dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Cependant, toutes les dispositions de l’avant-projet qui permettaient la comparution devant le juge par vidéoconférence dans le cadre de matières pénales, de la détention provisoire, de l’exécution de la peine et des mesures d’internement se sont volatilisées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct