La chorégraphie de «reset» du Vieux continent avec l’Amérique de Joe Biden se précise

Kay Bailey Hutchison, l’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’Otan, a assuré que le «premier voyage du président-élu en Europe se fera à l’Otan». © Reuters.
Kay Bailey Hutchison, l’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’Otan, a assuré que le «premier voyage du président-élu en Europe se fera à l’Otan». © Reuters.

Attention : sommets en vue. Et ce ne sera pas la routine ! Les dirigeants européens fourbissent leurs plans en vue d’inviter le président-élu des Etats-Unis Joe Biden à Bruxelles, peu après son investiture du 20 janvier. Les préparatifs sont en cours. Tant à l’Otan – la « seule plateforme » permanente du dialogue transatlantique, selon son secrétaire général Jens Stoltenberg – qu’à l’Union européenne – ce cénacle tellement malmené par les quatre années de la présidence de Donald Trump.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct