Coronavirus: tensions fédérales autour de la bulle sociale

Coronavirus: tensions fédérales autour de la bulle sociale

Ce mardi, les commerces « non-essentiels » rouvrent, comme décidé par le dernier Comité de concertation. Mais d’autres décisions annoncées vendredi dernier continuent à faire polémique, tout comme la communication de Frank Vandenbroucke. Les déclarations du ministre de la Santé sur les motivations réelles qui ont amené à la fermeture de certains commerces sont mal passées. Si l’attitude du socialiste flamand a été épinglée aux bureaux du PS et du CD&V, c’est surtout au MR que la ligne dure du ministre a été mise en cause. Georges-Louis Bouchez déclarait : « A propos de ses explications sur la fermeture des commerces, soit Frank Vandenbroucke avait cette information, selon laquelle il n’y avait aucun risque, il n’a rien dit, et alors c’est pour le moins problématique. Soit il n’avait pas cette info quand on a pris la décision, et alors ses propos de vendredi sont provocateurs ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct