Comment parler aux femmes, en dix leçons

The Manslater traduit (pour rire) les émotions et les pensées des femmes. Un peu lourd, mais pas méchant.
The Manslater traduit (pour rire) les émotions et les pensées des femmes. Un peu lourd, mais pas méchant. - Gamaniak.com/

C’est une dame d’une cinquantaine d’années qui discute avec une petite jeune, mercredi dernier, Journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Elle lui dit : « C’est bien, cette phrase, je trouve : “Je ne suis pas intéressée”. C’est clair, poli, dédramatisant. On ne peut pas en vouloir à une personne qui n’est pas intéressée, on ne peut pas l’agresser parce qu’elle n’est pas intéressée. Ça arrive, c’est comme ça. Tout le monde est capable de comprendre. On ne disait pas ça quand j’étais jeune. Dommage, j’aurais bien aimé avoir cette phrase-là. »

« Je ne suis pas intéressée » est le gimmick des Millenials et jeunes filles de la Génération Z, qui le récitent à longueur de soirée ou, en ce moment, écran après écran, aux garçons qui tentent leur chance auprès d’elles. Autrefois, on aurait dit : « Lâche-moi » ou « Restons amis » et les années ont prouvé que ça n’avait pas trop marché.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct