Lancement d'une startup qui gère les successions à distance

La plupart des Belges pensent, à tort, qu'il faut se rendre chez le notaire à la suite d'un décès. "Or, la réalisation d'une déclaration de succession (document obligatoire à remettre au fisc et permettant le calcul des droits de succession) n'est pas un acte notarié", souligne Legacio.

Les familles "doivent souvent payer des frais importants sans vraiment savoir pourquoi, alors que, dans 85% des cas, les procédures à suivre sont relativement simples et ne nécessitent aucun acte notarié", souligne Boris de Vleeschouwer, responsable juridique chez Legacio, reconnaissant toutefois que "le notaire garde un rôle essentiel dans une multitude de cas nécessitant un accompagnement approfondi".

Pas de prise de rendez-vous ni d'attente; juste un coup de téléphone et la signature d'un mandat à distance, promettent les trois jeunes entrepreneurs à la tête de la startup. En outre, des tarifs forfaitaires et aucun pourcentage sur l'héritage traité, insistent-ils. 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct