Police, citoyens et violence: une résolution pour tenter de sortir du marasme à Bruxelles

Objectif de la démarche: améliorer la relation citoyen-police.
Objectif de la démarche: améliorer la relation citoyen-police. - Alessia Capasso.

Nous l’avons écrit à plusieurs reprises au cours des derniers mois : le confinement a agi comme révélateur d’un malaise profond entre citoyens (et plus particulièrement jeunes issus des quartiers populaires) et représentants des forces de l’ordre. Le décès du jeune Adil en avril dernier, relançant le débat sur les contrôles d’identité, en est un exemple éloquent. Le rapport Police Watch de la Ligue des droits humains, évoquant des violences policières et répertoriant une série de témoignages récoltés sur la même période, montre quant à lui que la problématique ne relève pas du fait isolé. Par ailleurs, la publication de vidéos montrant des policiers pris à partie physiquement dans l’exercice de leur fonction se banalise également. Désormais, celles-ci sont partagées directement sur les réseaux sociaux par des syndicats policiers rompus à l’exercice.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct