Comment l’Europe veut dompter les Gafam

L’arsenal législatif de la Commission devrait profondément modifier la marche mondiale de l’économie numérique.
L’arsenal législatif de la Commission devrait profondément modifier la marche mondiale de l’économie numérique. - AFP.

Ce serait donc la fin du Far-West, cette zone de « non-droit » où internet semblait échapper aux lois de la « vraie vie ». De part et d’autre de l’Atlantique, l’orage gronde pour les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). Soumis à un feu nourri de législateurs prêts à en découdre, ces géants de la « Tech » sont accusés tour à tour de bétonner des empires monopolistiques inviolables et de miner la démocratie en favorisant les discours de haine et les campagnes de désinformation massive.

Le vent a d’ores et déjà tourné aux Etats-Unis où le Département de la justice a lancé, fin octobre, un premier missile antitrust sur Alphabet, la maison mère de Google. Réguler, voire démanteler les plateformes serait par ailleurs le rare terrain où Joe Biden pourrait réconcilier Démocrates et Républicains.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct