Les importations de viande brésilienne alimentent la déforestation

Les importations de viande brésilienne alimentent la déforestation
reuters.

La viande exportée par le Brésil contribue plus qu’on ne le pense à la déforestation concluent des chercheurs qui publient dans PNAS. Si 80 % de la viande produite dans le pays y est consommée, le reste est exporté et on estime qu’il contribue à 13 % de la déforestation au Brésil. C’est la Chine qui est le principal débouché – un tiers des exportations. L’Europe n’est que le dixième importateur, 7,1 % en volume mais 11,9 % en valeur, explique Patrick Meyfroidt, coauteur de l’étude, avec Erasmus Zu Ermgassen (Earth and Life Institute de l’UCLouvain).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct