CNN révèle des failles dans la gestion du début de l’épidémie de covid en Chine

Le mémorial Covid-19 de Wuhan.
Le mémorial Covid-19 de Wuhan. - EPA.

La chaîne d’informations américaine CNN a bénéficié d’une fuite organisée par un lanceur d’alerte, qui lui a fourni 117 pages de documents confidentiels provenant du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de la province de Hubei, d’où est partie la pandémie de covid-19.

Alors que Pékin avait réfuté les accusations lui reprochant son manque de transparence, des erreurs commises au début de l’épidémie et des chiffres inférieurs à la réalité, CNN a pu dégager de ces « Wuhan files » certaines données embarrassantes pour le pouvoir chinois. Les bilans communiqués certains jours étaient par exemple nettement inférieurs aux chiffres réels : 2.478 nouveaux cas annoncés le 10 février, alors qu’il y en avait 5.918. Et le 7 mars, les autorités annonçaient 83 décès supplémentaires dans le Hubei contre 115 dans les documents internes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct