Que faire des 100 millions pour la SNCB et Infrabel?

Tant à la SNCB que chez Infrabel, jusqu’à présent, on reste très vague sur l’utilisation qui va être faite de ce budget d’investissement supplémentaire.
Tant à la SNCB que chez Infrabel, jusqu’à présent, on reste très vague sur l’utilisation qui va être faite de ce budget d’investissement supplémentaire. - photo news

Avec les trains, on le sait bien, « pour 100 millions t’as plus rien ». N’empêche, 100 millions, c’est une somme. C’est le montant que le gouvernement fédéral a décidé d’injecter dans son plan Boost pour 2021 en matière d’investissements ferroviaires. Une somme que Georges Gilkinet, le ministre fédéral de la Mobilité, a répartie entre la SNCB (25 millions) et Infrabel (75 millions), avec pour objectif « des premiers résultats concrets au bénéfice des voyageurs ferroviaires et des entreprises utilisatrices du rail. Les projets proposés concernent soit le transport de voyageurs soit le transport de marchandises, soit les deux trafics à la fois. » Une somme à ne pas confondre avec les 300 millions déjà alloués par le gouvernement à la SNCB (264 millions) et à Infrabel (46,9 millions) pour faire face aux impacts négatifs de la crise du Covid-19.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct