Hongrie: il faut toujours se méfier des pères la pudeur

Hongrie: il faut toujours se méfier des pères la pudeur
REUTERS.

En Hongrie, la ville de Nagykata a décidé, en novembre, d’imiter la Pologne en instaurant une première zone « LGBTQ-free » où seront interdites toute « propagande » et toute marche pour l’égalité. La Hongrie prohibe aussi le changement de genre des transsexuels dans le code civil et compte réserver l’adoption aux couples hétérosexuels mariés.

La Hongrie a inscrit dans sa nouvelle Constitution que le mariage ne pouvait se faire qu’entre un homme et une femme car seule cette union est la base de la survie d’une nation.

En Hongrie, le président de l’Assemblée nationale a comparé l’homosexualité à la pédophilie. En Hongrie, l’identité chrétienne est au cœur de toute condamnation morale, de toute justification « supérieure » de politiques d’ostracisme envers les homosexuels ou les transgenres. En Hongrie, les parlementaires sont désormais responsables devant Dieu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct