lesoirimmo

Nestlé investit massivement pour atteindre le zéro carbone

Michel Mersch, le patron de Nestlé Belgique-Luxembourg.
Michel Mersch, le patron de Nestlé Belgique-Luxembourg. - CHRISTOPHE SANCY.

Ce n’est certes pas la première multinationale qui promet d’atteindre la neutralité carbone, mais lorsque le principal groupe alimentaire mondial pose l’engagement sur la table, les regards se tournent. Et quand Nestlé détaille sa stratégie et expose les moyens qu’il va y consacrer – 2,95 milliards d’euros –, on devient plus curieux. Si le « quoi » est connu depuis l’annonce faite en septembre 2019, la feuille de route présentée ce jeudi matin dévoile le « comment », notamment en fixant des objectifs intermédiaires et des objectifs sectoriels : une réduction des émissions de 50 % d’ici 2030 par rapport à 2018, pour arriver à « zéro émission nette d’ici 2050 ». Et, promis, ce sera sans l’entourloupe de « l’offsetting », la compensation des émissions (les résiduelles, dans le meilleur des cas) en achetant des crédits carbone.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct