Le facteur K: pourquoi le lieu de contamination par le coronavirus est si important

REUTERS/MAXIM SHEMETOV
REUTERS/MAXIM SHEMETOV

Traduction : Béranger Dominici

Le coronavirus ne se répand pas de façon uniforme. Les cas positifs ne contaminent pas le même nombre de personnes. Au contraire, un grand nombre de contaminations sont reliées à des événements particuliers et à des individus super-propagateurs. Inversement, de nombreuses personnes infectées ne transmettent pas le virus. C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Cela signifie que si l’on peut contrôler les événements responsables d’un grand nombre de contaminations, le nombre de cas positifs peut être réduit sans avoir à confiner un pays entier. Mais l’identification des lieux de contamination nécessite la mise en œuvre d’une méthodologie de traçage exigeante. De fait, en Espagne, la grande majorité des cas positifs n’ont pas pu être reliés à un épisode connu de diffusion du virus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct