Coronavirus: cinq vaccins en préparation chez le liégeois Kaneka Eurogentec

Eurogentec a eu le nez fin, il y a quatre ans, lorsqu’elle a décidé de se lancer dans l’ARN messager, une technologie encore balbutiante mais prometteuse.
Eurogentec a eu le nez fin, il y a quatre ans, lorsqu’elle a décidé de se lancer dans l’ARN messager, une technologie encore balbutiante mais prometteuse. - D.R.

La réputation de la Belgique en matière de vaccins n’est plus à faire. De grands noms (AstraZeneca, Pfizer/BioNTech, GSK/Sanofi) ont déjà choisi notre pays pour produire leurs vaccins (ou l’un de ses composants) contre le covid. Et ce n’est pas fini. La biotech américaine Inovio a annoncé ce jeudi avoir sélectionné Eurogentec, filiale du groupe japonais Kaneka, pour produire le principe actif de son candidat vaccin à base d’ADN plasmide. La firme liégeoise est un fournisseur de produits et services dans les domaines de la génomique et de la protéomique mais aussi un fabricant de substances actives biopharmaceutiques pour le compte de groupes pharma. Même si ce vaccin n’est toujours qu’en phase 2 des essais cliniques, sa production va déjà débuter. « Nous travaillons au développement du processus de production de ce vaccin depuis avril, explique le patron d’Eurogentec, Lieven Janssens. Et maintenant, nous commençons la production ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct