lesoirimmo

Carte blanche: Pour en finir avec le statut d’artiste (Ou pourquoi j’ai écrit à Georges-Louis Bouchez)

Stéphane Arcas.
Stéphane Arcas. - Estelle Rullier.

Le MR (Mouvement Réformateur), parti politique belge libéral et conservateur, prend l’initiative de proposer une réforme du « statut d’artiste ». Celle-ci s’accompagne d’une communication forte, de nombreux d’effets d’annonce de la part du grandiloquent président de ce parti de droite Mr. Georges-Louis Bouchez. Quelques experts sont associés, ils publient une brochure par leur centre d’étude intitulée « Libérons la création artistique ».

Actuellement, un avant-projet est proposé au parlement fédéral pour une réforme de l’assurance chômage des travailleur(se)s de la culture travaillant en contrat à durée déterminée sur des projets artistiques de courte ou moyenne durée de manière récurrente (un équivalent de ceux que l’on nomme « intermittents » en France). Projet dénoncé par beaucoup dans la profession comme étant court sur le papier, plutôt imprécis et plein de non-dits.

De quoi s’agit-il ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct