Réforme du statut d’artiste: un avant-projet qui fait débat

En 2012, le collectif ConseilDead manifestait contre la réduction des aides à la création. «Combat de pauvres», avait cyniquement twitté la ministre de la Culture de l'époque, Fadila Laanan. Aujourd'hui, la situation des artistes est plus précaire que jamais.
En 2012, le collectif ConseilDead manifestait contre la réduction des aides à la création. «Combat de pauvres», avait cyniquement twitté la ministre de la Culture de l'époque, Fadila Laanan. Aujourd'hui, la situation des artistes est plus précaire que jamais. - Gaël Maleux.

Il y a quelques semaines, le MR sortait du bois pour présenter sa vision du statut d’artiste en Belgique (lire notre édition du 11/9). Pour rappel, le mal nommé « statut d’artiste » est en réalité une modalité spécifique du chômage destinée aux artistes, que ceux-ci peuvent obtenir après un grand nombre de prestations (on y reviendra) et qui leur assure un revenu minimum quand ils ne sont pas sous contrat. Si les autres partis ne se sont pas (encore) exprimés, le tapage médiatique du président des Réformateurs a en tout cas suscité la publication d’une lettre qui fait grand bruit sur les réseaux sociaux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct