lesoirimmo

Vifs débats en vue pour le projet de taxe kilométrique bruxelloise

belgaimage-135472874-full
Belga.

Dans les rangs politiques, le projet bruxellois de tarification kilométrique reçoit un accueil qui va du franc courroux à une prise d’acte un peu gênée. Les plus libérés se trouvent du côté du CDH et des libéraux francophones – dans l’opposition à Bruxelles –, où l’on a sorti le canon à critiques. « Choquant », « scandaleux », dit le ministre wallon de l’Economie, Willy Borsus (MR), qui annonce déjà qu’il n’a « pas l’intention de laisser passer ce projet ». Pas plus apaisé, son collègue Jean-Luc Crucke, ministre du Budget, qui voit dans l’idée bruxelloise, même présentée sous forme de projet à soumettre à la concertation, « un croc-en-jambe par-derrière ». « Dans ce dossier, comme dans d’autres, on a le sentiment qu’on nous prend pour des cons, des cochons payeurs. Ça suffit ; les Wallons ne sont pas des paillassons ! » Le message : « Retirez tout ça, commencez par le point zéro. Discutons du fond. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct