Unia prend acte d’un problème de racisme au Siamu

Le paquet d’informations recueillies par Unia met en exergue des discriminations manifestes.
Le paquet d’informations recueillies par Unia met en exergue des discriminations manifestes. - belga

Il y a un peu plus d’un an, la découverte de tags racistes et d’une tranche de jambon sur le casier d’une nouvelle recrue d’origine marocaine venait ouvrir une séquence aujourd’hui loin d’être refermée au sein du Siamu bruxellois. Depuis, l’actualité du service d’incendie de la capitale est entachée de manière récurrente par une série de faits problématiques. Outre plusieurs publications haineuses reprenant un discours d’extrême droite postées en ligne par des porteurs de l’uniforme, la presse a également mis en lumière l’existence de faits racistes concernant le corps, comme le fait qu’une banane ait été jetée en direction d’un patient d’origine subsaharienne au niveau du poste Smur du CHU Saint-Pierre, tenu par le Siamu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct