Nations League: l’année 2021 sera excitante pour les Diables rouges

Photo News
Photo News

Quatre jours avant le tirage du groupe qualificatif pour le Mondial 2022, Roberto Martinez attendait avec une certaine curiosité le verdict en provenance de l’UEFA. Avec la présence de l’Italie, de l’Espagne et de la France aux côtés de la Belgique, le « final four » de la deuxième édition de la Nations League s’annonçait alléchant et le sélectionneur n’a certainement pas pu réprimer un petit sourire en voyant les Bleus associés aux Diables.

Même si Roberto Martinez s’en défend ouvertement de l’envisager comme telle, l’affiche du 7 octobre 2021 sur la pelouse du Juventus Stadium (le 75e Belgique-France de l’histoire) a toutes les allures d’une possible revanche sur la demi-finale en 2018 à Saint-Pétersbourg. « Dans le football, je ne crois pas spécialement à la revanche », a répliqué le sélectionneur national. « Je préfère envisager le challenge d’un duel entre deux équipes qui ont encore progressé depuis la Russie. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct