La chronique «Je dirais même plus»: Martiens, go home!

La chronique «Je dirais même plus»: Martiens, go home!
Reuters.

Le téléphone sortit le président Macron de son sommeil à cinq heures douze.

Après s’être confondu en excuses, le ministre de l’Intérieur balbutia qu’un nouveau problème avait surgi une demi-heure auparavant.

– Non, Gérald, je ne peux le croire ! C’est qui maintenant que vos sbires ont démoli ? Un Arabe, un Noir, un Jaune, un Rouge peut-être ?

– Non, non. Juste un vert.

– Quoi ? Ils se sont lâchés sur un écolo ? Un militant, un député ?

– Non, non. Rassurez-vous. A cette heure, les écolos dorment dans leur yourte.

– Ou à l’Assemblée nationale, c’est vrai. Continuez

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct