France: Macron admet des «violences par des policiers»

Emmanuel Macron lors de son interview par Brut, le 4 décembre 2020.
Emmanuel Macron lors de son interview par Brut, le 4 décembre 2020. - AFP

Emmanuel Macron a reconnu vendredi qu’il existait « des violences par des policiers », expression qu’il a dit préférer à celle de « violences policières », qui est selon lui devenue « un slogan ».

« Je n’ai pas de problème à répéter le terme de violences policières, mais je le déconstruis », car « c’est devenu un slogan pour des gens qui ont un projet politique. Il y a des policiers qui sont violents » et « qu’il faut sanctionner », a-t-il dit sur Brut, faisant notamment référence à l’agression d’un producteur noir par plusieurs policiers.

Longuement interrogé sur les violences policières, le chef de l’État a rappelé la présence de « la violence dans notre société » pour laquelle il doit y avoir « zéro tolérance des deux côtés ». Il a mis en cause notamment le rôle des Black Blocs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct