«Daryacu», une colocation qui héberge sur le long terme primo-arrivants, militants ou sans-abri

Nick, Merel, Cléo et les autres ont créé l’ASBL Daryacu pour «vivre, vraiment, ensemble».
Nick, Merel, Cléo et les autres ont créé l’ASBL Daryacu pour «vivre, vraiment, ensemble». - Pierre-Yves Thienpont.

Dans la cuisine de la maison Daryacu, on parle arabe, marocain et burundais, mais aussi anglais et français… Billy aux fourneaux, Nick installé dans le commun, Cléo en pleine préparation du café, alors que les jeunes de l’ASBL Solidarcité s’activent à la rénovation de la salle commune juste derrière… On ne s’ennuie pas dans cette grande et vivante colocation en plein cœur du quartier bruxellois de Saint-Josse. « Collective, libre et égalitaire », cette maison typiquement bruxelloise haute de trois étages héberge des jeunes de tous horizons. « Des « Belgo-Belges », comme des primo-arrivants ou demandeurs d’asile en voie de régularisation », explique Cléo, une des six habitants permanents. « On ne fait pas la différence au quotidien. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct