Coronavirus: pourquoi la baisse des chiffres ralentit soudain

Coronavirus: pourquoi la baisse des chiffres ralentit soudain
Photo News.

Après l’euphorie de la semaine dernière, suite aux annonces d’avancées sur le vaccin, la baisse continue des chiffres et la réouverture des magasins, Yves Van Laethem avait sa tête des mauvais jours, lors de la conférence de presse du centre de crise ce lundi. Le porte-parole interfédéral n’a pu que confirmer ce que Le Soir écrivait déjà ce week-end : les chiffres de l’épidémie de coronavirus ne baissent plus assez vite en Belgique. Sans rentrer de nouveau dans les détails, retenez que le fameux cap des 800 infections par jour fixé par le gouvernement pour mettre en place la phase de déconfinement n’est plus à portée de main : « On avait dit qu’il serait atteint vers Noël, mais au rythme actuel, on ne devrait pas y arriver avant février. » Les hospitalisations ont même légèrement augmenté ces derniers jours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct