lesoirimmo

Projet Cartel: comment des chimistes mexicains débarquent dans des labos de meth belgo-néerlandais

Deux «emballeurs»» du cartel de Sinaloa nous reçoivent dans leur planque du jour, aux murs rose fluo.
Deux «emballeurs»» du cartel de Sinaloa nous reçoivent dans leur planque du jour, aux murs rose fluo. - Amrai Coen (Die Zeit).

Vendredi 23 octobre 2020, juste avant minuit. Un petit panneau, flanqué d’un « Que Dieu bénisse cette maison », est suspendu au-dessus de l’entrée d’une planque aux murs rose fluo, située au sud de Culiacán, capitale de l’État mexicain de Sinaloa. Là, deux « emballeurs » du cartel de Sinaloa nous attendent. Ils sont jeunes (la vingtaine), vêtus à la cool d’un jean, tee-shirt, casquette et incontournable masque buccal, et penchés sur une table. Le plus petit se fait appeler Chapo Jr, l’autre préfère ne pas donner de nom.

Sur la table : 15 kilos d’imposants cristaux de méthamphétamine – la drogue rendue célèbre dans le monde entier par la série Breaking Bad. La méthamphétamine, également connue sous le nom de « Tina », a été créée par un pharmacien japonais en 1893. On peut la sniffer, la fumer, l’avaler, l’injecter. Cela provoque un sentiment d’euphorie et de stimulation… mais est également destructeur et ultra-addictif.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct