Luxleaks: les rulings fiscaux de Skype, Walt Disney, Bombardier et Telecom Italia

 Luxleaks: les rulings fiscaux de Skype, Walt Disney, Bombardier et Telecom Italia

Voici les rulings mis à jour par la deuxième partie de notre enquête concernant le dossier LuxLeaks.

Skype : 95 % de charges fictives

A gressif, à la tête du client et sans base légale » . Voilà comment un expert définit le ruling obtenu en 2005 par Skype, une société de téléphonie par Internet. Dans la méga-structure de la société Skype, deux filiales nous intéressent

: Skype Limited, filiale irlandaise qui détient la propriété intellectuelle du groupe (la marque, les brevets, le logiciel)

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct