Schulz: «Luxleaks? Pas de quoi faire chuter Juncker»

 Schulz: «Luxleaks? Pas de quoi faire chuter Juncker»
EPA

ENTRETIEN

Les trois premières semaines de la nouvelle Commission Juncker ont déjà été denses. Agitées même, après les révélations des « Luxleaks » sur les évasions fiscales accueillies massivement par le Luxembourg, qui valent déjà une motion de censure contre la Commission. Cette motion sera débattue la semaine prochaine en séance plénière à Strasbourg, alors que Jean-Claude Juncker compte y dévoiler les contours de son plan d’investissement pour relancer l’économie européenne. Martin Schulz, président social-démocrate du Parlement européen, qui après avoir concouru contre Juncker pour le poste de président de la Commission, est devenu l’architecte du grand accord de la coalition qui soutient l’équipe Juncker, commente les débuts de la législature.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct