lesoirimmo

Di Rupo: «Les licences d’exportation d’armes ne sont octroyées qu’à l’armée mexicaine et pas à la police»

d-20201209-GK8UW7 2020-12-09 15_55_47
BELGA.

Elio Di Rupo a décliné la demande d’entretien faite par Forbidden Stories, Le Soir et leurs partenaires mais il a fait apporter quelques précisions par écrit.

« Depuis 2014, suite à l’affaire de collusion de la police mexicaine dans le meurtre de 43 étudiants, les licences d’exportation ne sont octroyées qu’à l’armée mexicaine et pas à la police », commente ainsi le cabinet de M. Di Rupo. « Afin d’éviter tout risque de détournement, le matériel militaire est importé au Mexique sous la supervision d’entités gouvernementales placées directement sous l’autorité du président mexicain, Manuel Obrador. Le ministre-président reste particulièrement attentif aux licences à destination du Mexique. Elles font l’objet d’analyses de la Commission d’avis sur base des différents critères de la Position commune de l’Union européenne. Les licences qui ont été octroyées par le ministre-président ne sont destinées qu’à l’armée mexicaine et non à la police. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct