lesoirimmo

France: contre l’islamisme, Macron marche sur des œufs

Emmanuel Macron considère le projet présenté ce mercredi en conseil des ministres comme l’un des plus importants du quinquennat.
Emmanuel Macron considère le projet présenté ce mercredi en conseil des ministres comme l’un des plus importants du quinquennat. - EPA

En France, tout est souvent question de sémantique. Et si le texte initialement appelé « loi contre les séparatismes » a finalement changé d’intitulé, c’est tout sauf anodin. Le projet présenté ce mercredi en conseil des ministres et finalement baptisé « loi pour conforter les principes de la république » reste certes ambitieux. Il est même présenté par l’Elysée comme l’un des plus importants du quinquennat. Mais c’est peu dire que sa rédaction a été pesée au trébuchet. Pas question de stigmatiser une religion. Le mot « islamisme » n’apparaît d’ailleurs pas une seule fois. Mais pas question non plus de céder au laxisme face au fondamentalisme. C’est une nouvelle fois l’illustration du principe fondateur du macronisme : une politique qui prétend marcher « en même temps » sur deux jambes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct