LuxLeaks: un duché de cocagne pour Ikea, Pepsi et FedEx

 LuxLeaks: un duché de cocagne pour Ikea, Pepsi et FedEx

Le constat belge est valable au niveau planétaire : Pepsi, Ikea, FedEx et 340 autres multinationales ont elles aussi conclu avec le Luxembourg des accords secrets qui leur ont permis d’économiser des milliards d’euros d’impôts. Dans certains cas, les documents montrent que le taux réel d’imposition des bénéfices de ces sociétés est tombé à moins de 1 %.

La société FedEx, par exemple, a créé deux filiales au Luxembourg pour siphonner les revenus de ses opérations françaises, mexicaines et brésiliennes et les convertir en dividendes largement exonérés. Le Luxembourg n’a taxé qu’un quart de pour cent des revenus charriés par cet arrangement, laissant filer hors taxe 99,75 % du flux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct