Les femmes veulent peser sur la Cop 26

Les femmes veulent peser sur la Cop 26

Dans une lettre ouverte adressée au gouvernement de Boris Johnson, plus de 400 femmes leaders dans le domaine climatique réclament une plus forte représentation féminine dans l’équipe de direction de la 26e Conférence annuelle de l’ONU sur le climat (Cop 26), qui devait avoir lieu en novembre à Glasgow, sous présidence britannique, et qui a été reportée à l’année prochaine en raison de la situation sanitaire.

À l’heure actuelle, on dénombre dans l’équipe de direction responsable de l’établissement de l’ordre du jour de la Cop 26 moins de 25 % de femmes. La campagne de protestation, organisée par l’organisation She Changes Climate, exige des organisateurs de la Conférence « une participation égale des femmes » et qu’ils soutiennent l’égalité des sexes « pour obtenir des résultats plus positifs ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct