lesoirimmo

Vincent Zabus et Hippolyte, prix Rossel du meilleur album: «Quand filmer ou photographier est interdit, dessiner est toujours possible»

Hippolyte et Vincent Zabus.
Hippolyte et Vincent Zabus. - Régis Cintas-Flores

Associer BD et littérature, logique ou insolite ?

Vincent Zabus : Ça fait surtout très plaisir. J’ai eu une carrière de prof où je faisais lire des Prix Rossel à mes élèves, comme Le Fusil à pétales d’Adamek. Donc oui, c’est une heureuse initiative d’associer la bande dessinée à un prix aussi prestigieux. Et oui, c’est logique parce qu’elle est une forme d’expression à part entière, avec un langage qui lui est spécifique, qui a largement acquis ses lettres de noblesse parce que travaillée depuis plus de 100 ans par de grands auteurs. Un art où la Belgique est pionnière. On a une histoire, on a montré la voie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct