Les parents de Mawda: «Même un terroriste n’aurait pas été traité comme cela»

Les parents de Mawda: «Même un terroriste n’aurait pas été traité comme cela»
HATIM KAGHAT.

Entretien

L’appartement de la famille Shawri Ali a longtemps ressemblé à un mausolée. Celui de leur petite fille Mawda, arrachée par un tir policier dans la camionnette qui les menait dans une course-poursuite folle cette nuit du 16 au 17 mai 2018. C’est pour protéger son frère, présent lors du drame, que Shamden et Prhst (prononcer « Perhast ») ont « allégé » l’hommage. Moins écrasant, le souvenir de Mawda est pourtant toujours là partout où le regard se porte : une photo, un mot.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct