Coronavirus et confinement: le sacrifice de Noël

Coronavirus et confinement: le sacrifice de Noël
Shutterstock

Tout et son contraire. Si vous évoquez la prochaine fête de Noël avec les membres de votre entourage, vous comprendrez rapidement la diversité des attitudes face à l’organisation d’un rendez-vous teinté de coronavirus. Cela va de la fête en famille autour de braseros dans le jardin à la musique que l’on mettra un peu plus fort dans un appartement afin de cacher le nombre réel des présents, en passant par la solitude de l’étudiante en Erasmus qui ne souhaite pas rentrer en Belgique afin de ne pas perdre dix jours en quarantaine forcée. Mais en écoutant mieux, vous vous rendrez compte de l’énorme résilience d’une majorité des gens qui ont compris le danger d’un rassemblement trop important et qui comptent respecter les consignes le mieux possible.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct