Carte blanche: «Planter des cèdres au Liban pour manifester l’attachement à la terre»

Carte blanche: «Planter des cèdres au Liban pour manifester l’attachement à la terre»

Le cèdre est le symbole du Liban. Il est considéré comme un arbre sacré par les principales religions monothéistes. Il a été exploité depuis l’Antiquité pour la construction de monuments religieux et les bateaux phéniciens, égyptiens, assyriens ou romains. Des siècles et des siècles plus tard, les cèdres du Liban sont en train de disparaître. Il ne reste plus que quelques bosquets isolés dans le pays. Le 6 décembre, on célèbre la fête de l’Arbre au Liban. Cette Journée a été instaurée dans les années 1930 par la Société des Amis des Arbres. À l’origine, les Libanais, surtout les écoliers, étaient invités à faire pousser chez eux des graines d’arbres pour les planter à l’occasion de cette fête.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct