De l'usine au bras du patient: le défi logistique du vaccin en Belgique

Photo News.
Photo News.

Le 5 janvier devrait marquer le coup d’envoi de l’une des plus grandes campagnes de vaccination de l’histoire belge. Le défi logistique est de taille vu le nombre de personnes à vacciner et la rapidité avec laquelle il faut agir. Celui-ci se corse davantage encore quand on sait que le premier vaccin dont on devrait disposer – celui de Pfizer-BioNTech – doit se conserver à des températures extrêmement basses – entre -70 et -80 degrés – et que la moindre rupture de la chaîne du froid peut l’endommager. Quel va être le chemin de ce vaccin des usines de Pfizer jusque dans les bras des patients ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct