«Young Belgium»: six échos du monde

Léa Belooussovitch. «Le Caire», 2015, dessin aux crayons de couleur sur feutre, 110 x 180cm.
Léa Belooussovitch. «Le Caire», 2015, dessin aux crayons de couleur sur feutre, 110 x 180cm. - Gilles Ribero.

Le soleil de décembre éclaire peu mais avec éclat : c’est sous sa vive lumière que baignent les œuvres fraîchement accrochées aux cimaises de la Patinoire royale / Galerie Valérie Bach, qui rouvre ses portes après une interruption de plusieurs semaines. Bilan de l’année 2020 ? Quatre mois d’exploitation sur douze, résume Constantin Chariot, directeur du lieu : « Parce que l’été ne compte pas. » Au final, il peut quand même se réjouir d’avoir atteint 30 % du chiffre d’affaires de l’année précédente, ce qui n’est pas si mal vu le contexte dramatique. « Mais il ne faudrait pas que ça se poursuive trop longtemps. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct