RD Congo: le camp Kabila en débandade fait place à l’«Union sucrée»

Le président Félix Tshisekedi (à g.) et son prédécesseur Joseph Kabila. L’accord de coalition noué entre les deux hommes a fait long feu.
Le président Félix Tshisekedi (à g.) et son prédécesseur Joseph Kabila. L’accord de coalition noué entre les deux hommes a fait long feu. - AFP.

Détruire est facile. Construire par contre, c’est difficile… » Jean-Claude Mputu, porte-parole de la plate-forme « le Congo n’est pas à vendre », ne cache pas sa déception au lendemain du discours à la nation du président Félix Tshisekedi : « Il a mis fin à l’accord de coalition qu’il avait noué avec le président Kabila et a attribué aux autres tous les échecs de ses deux années à la tête de l’Etat, mais il n’a pas dit un mot pour dénoncer la corruption… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct