lesoirimmo

Coronavirus: les contrôles vont se durcir, et si cela ne suffit pas, de nouvelles mesures suivront

Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé.
Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé. - BELGA.

Contrairement à ses voisins, la Belgique a pris des mesures strictes et rapides lorsque la deuxième vague s’est confirmée : fermeture des cafés et restaurants dès le 19 octobre et des commerces dits non essentiels du 2 novembre au 1er décembre, à l’exception des métiers de contact, qui restent fermés jusqu’à nouvel ordre.

Une stratégie très critiquée au moment de sa mise en place, y compris au sein même de plusieurs partis de la majorité, mais qui a porté ses fruits, permettant à la Belgique de figurer en bonne place des pays européens parvenant à contenir la pandémie. Au moment des premières mesures drastiques, le 19 octobre, le nombre de contaminations par jour s’élevait à 15.560. Lors de la réouverture des magasins, le 1er décembre, le compteur affichait 2.674 contaminations.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct