lesoirimmo

Immobilier: un bon rapport pour la Belgique

Par rapport à d’autres cités européennes, Bruxelles est une ville où la volonté d’habiter et d’investir reste forte. © sau-msi.brussels.
Par rapport à d’autres cités européennes, Bruxelles est une ville où la volonté d’habiter et d’investir reste forte. © sau-msi.brussels.

Dans son traditionnel rapport intitulé Emerging Trends in Real Estate Europe pour l’année 2021, PwC Belgique examine l’impact de la crise du covid sur le secteur de l’immobilier en Europe et dans le plat pays qui est le nôtre. Bruxelles se classe 12e sur 31 villes européennes pour les perspectives immobilières générales et gagne ainsi une place par rapport à l’année dernière grâce à des prix attractifs et à un risque perçu comme faible. Pour réaliser cette analyse, PwC s’est associé comme chaque année à ULI (Urban Land Institute) pour interroger mille  leaders du secteur à travers le Vieux Continent. Si 90 % des répondants se disent préoccupés par la croissance économique européenne en 2021, et si 81 % le sont par l’interruption de l’activité, des signes positifs ont toutefois été enregistrés. Ainsi la force de la demande pour l’immobilier en tant que catégorie d’actifs « refuge » est telle que plus de la moitié des personnes interrogées s’attendent à devenir des acheteurs nets de biens immobiliers en 2021.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct