Dopage: la Russie satisfaite que les sportifs russes ne soient pas «collectivement» bannis des JO

Photo News
Photo News

Le Comité russe a en revanche jugé «inacceptable» la décision du TAS d’interdire au président Vladimir Poutine d’assister pour deux ans aux grandes compétitions internationales, selon les termes de son président, Stanislav Pozdniakov, lors d’une conférence de presse.

La Russie a vu jeudi sa suspension de toutes compétitions internationales réduite de quatre à deux ans par le Tribunal arbitral du sport de Lausanne (TAS). Le drapeau russe ne pourra pas flotter aux Jeux Olympiques de Tokyo cet été, ni à ceux, d’hiver, de Pékin en 2022.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct