L’impérieux et légitime droit à la fabulation

Micha Defonseca, Chateaubriand, John Steinbeck, Anaïs Nin, Hannah Arendt, Sigmund Freud interviennent dans l’essai de Pierre Bayard.
Micha Defonseca, Chateaubriand, John Steinbeck, Anaïs Nin, Hannah Arendt, Sigmund Freud interviennent dans l’essai de Pierre Bayard. - Patrice Normand.

Pierre Bayard est un essayiste pince-sans-rire. L’ironie, chez lui, est érigée en vertu. Ce professeur de littérature française à l’Université Paris 8 et psychanalyste est un spécialiste du contre-pied. Après avoir osé Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ? et Comment parler des lieux où l’on n’a pas été ?, voici le troisième volet du cycle : Comment parler des faits qui ne se sont pas produits ? « Ce livre s’inscrit clairement au rebours de la thèse contemporaine selon laquelle l’humanité serait récemment entrée dans l’ère de la post-vérité et que se multiplient les informations erronées, qu’il importerait de combattre en raison de leur nocivité », écrit l’auteur dans son prologue.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct