Corne de l’Afrique: la «guerre éclair» se prolonge en Ethiopie et implique l’Erythrée voisine

Les réfugiés, qui ont fui la zone de combats, s’entassent par millierrs dans des camps de fortune au Soudan ou le long de la frontière.
Les réfugiés, qui ont fui la zone de combats, s’entassent par millierrs dans des camps de fortune au Soudan ou le long de la frontière. - Reuters

Décodage

Ce devait être une guerre éclair, une simple opération de police… Près de deux mois après l’attaque menée par l’armée éthiopienne dans le Tigré, non seulement le conflit s’enlise mais surtout, il se transforme en crise humanitaire majeure, tandis que le risque d’une crise régionale pourrait déstabiliser la Corne de l’Afrique et engendrer de nouveaux flux de réfugiés. Privées d’accès au terrain, les organisations humanitaires dénombrent déjà plus de 50.000 réfugiés au Soudan et assurent que les combats ont fait des centaines de morts.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct