lesoirimmo

«Soul» de Pixar, un beau supplément d’âme

«Soul» de Pixar, un beau supplément d’âme

Raconter les tribulations d’une âme permet d’échapper à l’excès de réalisme et, comme on aime le faire chez Pixar, de s’aventurer dans la fantaisie. Avec Soul, ce fut fait au départ d’un concept tout simple : une âme qui ne veut pas naître et vivre, le petit 22, rencontre une âme qui a déjà vécu, le pianiste de jazz Joe Gardner, et qui considère que ça en vaut la peine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct