Chodiev, banquier offshore

 Chodiev, banquier offshore

Le 3 avril 1998, alors qu’il était déjà en délicatesse avec la justice belge, la seconde fortune de Belgique, le Belgo-Kazakh Patokh Chodiev, 60 ans, de Waterloo, est parvenu à créer une banque offshore aux îles Cook, l’International Financial Bank Limited. Pour obtenir sa licence bancaire, qui nécessitait des attestations de police témoignant de sa moralité, cet intime des mafieux mais aussi du président du Kazakhstan n’a évidemment pas démarché le parquet de Nivelles (le parquet de Bruxelles et la Sûreté de l’État étaient déjà sur la piste du Kazakh), mais a obtenu une attestation de moralité du parquet général du Kazakhstan. C’est ce que révèle la mémoire informatique de la société fiduciaire TrustNet (Cook Islands) Limited, qui a réalisé l’opération pour compte de Patokh Chodiev, et dont une copie est désormais dans les mains du réseau de journalistes ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct