«J’ai mis Louis en avant en le faisant disparaître»

David Fortems.
David Fortems. - Astrid di Crollalanza.

entretien

Cela se passe dans les Ardennes françaises. Un paysage qui reste beau malgré le marasme social. Louis est mort. C’était un garçon calme, bon élève, lecteur assidu, c’est inattendu dans ce modeste milieu. Louis s’est suicidé. Son père, Pascal, va essayer de comprendre. Et va être bouleversé. Parce qu’il ne connaissait pas son fils, en fin de compte, il ignorait son homosexualité. Au fur et à mesure des témoignages que Pascal recueille, c’est un portrait en creux de Louis qui apparaît. Et c’est la belle originalité du livre. Outre une écriture sensible et une mise en scène intelligente.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct